14 avril 2021

L’équipe de Diorama remporte la résidence de création-production en nouvelles pratiques artistiques

Crédit photo : Diorama (performeuse Rosie Contant)   

Suite à l’appel de candidatures lancé en décembre dernier pour la résidence en création-production en nouvelles pratiques artistiques, c’est le projet Diorama qui a retenu l’attention du jury. 

À propos du projet

Diorama est une installation interactive et performative, un écosystème artificiel reproduisant à petite échelle l'interdépendance entre les phénomènes humains et environnementaux. Elle prend la forme d’un mobile géant modulable et interactif qui crée une boucle récursive entre le mouvement des performeuses et l'environnement sonore et lumineux. Ce module agit en tant que support visuel pour une performance qui aborde les questions de la responsabilité des humains à préserver les équilibres fragiles des environnements qu’ils occupent. 

Porté par l’artiste Audrey Rochette, le projet a été mené grâce à de nombreux collaborateurs, soit Maude Arès, Élise Bergeron, Rosie Contant, Karine Gauthier, Stéphane Gladyszewski, Philippe Poirier, Alice Sanz et Alexandre St-Onge. De nombreux partenaires ont également permis la réalisation du projet, soit le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec, La Chapelle Scènes Contemporaines, Van Grimde Corps Secrets, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et L'Annexe-A.

À propos de la résidence

Née d’un partenariat entre le Conseil, le Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ) et La Chapelle Scènes contemporaines, la résidence de création-production en nouvelles pratiques artistiques offre à un organisme ou à un collectif d’artistes l’occasion de poursuivre la création d’une œuvre interdisciplinaire et d’en réaliser la production. Le ou la récipiendaire bénéficie notamment : 

  • d’une résidence de 90 h, dont 70 h au théâtre La Chapelle Scènes contemporaines du 5 au 17 juillet 2021 et 20 h dans les studios du Conseil des arts de Montréal;
  • d’une bourse de création pouvant atteindre 15 000 $;
  • d’un accompagnement du RAIQ;
  • d’un budget attitré au coaching artistique et / ou technique (si nécessaire), jusqu’à concurrence de 900 $.