18 mars 2021

Quand l’art prend l’air de retour pour une deuxième édition avec un budget bonifié totalisant 1 M$

 

Les artistes, organismes et collectifs artistiques professionnel.le.s de l’île de Montréal sont invité.e.s à présenter des projets de performances spontanées pour l’ensemble du territoire métropolitain dans le cadre du lancement de la deuxième édition du programme Quand l’art prend l’air.

L’initiative vise à soutenir la diffusion, entre le 24 juin et le 31 décembre 2021, de projets artistiques autonomes et autoproduits dans des espaces urbains non traditionnels au cœur des milieux de vie des citoyen.ne.s. 

Un budget bonifié et un plus grand nombre de prestations artistiques  

Dotée d’un budget atteignant 1 M$, une bonification de près de 50% par rapport à l’année précédente, cette édition du programme Quand l’art prend l’air permettra à un plus grand nombre d’artistes, d’organismes et de collectifs artistiques professionnel.le.s de bénéficier du soutien offert. Les récipiendaires auront ainsi l’occasion de faire rayonner leurs œuvres aux quatre coins de l’île de Montréal.

«C’est avec un engouement sans précédent que les artistes ont répondu à l’appel en 2020 avec plus de 332 propositions reçues. La bonification du programme offrira à un maximum d’artistes l’occasion de déployer leur art, tout en ayant des conditions dignes et ce, malgré la crise qui perdure depuis un an, explique Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal. II est indispensable pour le Conseil d’être à la hauteur des besoins du milieu et de favoriser une vitalité artistique si précieuse pour l’ensemble de la communauté montréalaise.» 

Des collaborateurs privilégiés pour une plus grande portée 

Quand l’art prend l’air est maintenant offert en collaboration avec les réseaux des diffuseurs municipaux de Montréal, Accès Culture et l'Association des diffuseurs culturels de l’Île de Montréal (ADICIM). Ces partenariats permettront de faciliter la diffusion et la logistique des projets artistiques et ainsi d’offrir une plus grande effervescence culturelle dans différents lieux privés et publics du territoire.

Les projets seront jumelés à un maximum de trois lieux non traditionnels de présentation ciblés par les diffuseurs municipaux. Ces performances spontanées pourront avoir lieu dans des espaces extérieurs privés ou publics, tels un balcon, un toit, une vitrine de commerçants, un marché public, un parc ou une ruelle. 

Les artistes, organismes et collectifs artistiques professionnels montréalais sont invités à soumettre des projets jusqu’au 22 avril 2021.


En savoir plus sur le programme