19 mai 2020

Catherine Vidal, lauréate de la première édition du prix Jovette-Marchessault




 

 

Montréal, mardi 19 mai 2020 — Le Conseil des arts de Montréal (CAM) est fier d’annoncer la lauréate de la première édition du prix Jovette-Marchessault : la metteuse en scène Catherine Vidal. Ce nouveau prix, qui vise la reconnaissance et le rayonnement de la contribution des femmes artistes du milieu théâtral montréalais, s’accompagne d’une bourse de 20 000 $, remise par le Conseil à la lauréate.

 

LA LAURÉATE DE LA PREMIÈRE ÉDITION - MISE EN SCÈNE
Découvrez la vidéo de présentation de la lauréate en cliquant ICI.

 

 

 

          Catherine Vidal

          Comédienne, metteuse en scène

 

« J’aime ne pas comprendre. Essentiellement, j’aime me mettre dans des situations où ma compréhension des éléments n’est pas complète, où je me sens en dehors de ma zone de confort. Ça me fait creuser, réfléchir, lire, découvrir. J’aime cette idée de travailler pour rester en équilibre. » 
© Julie Artacho
 

 

 

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1999, Catherine Vidal se consacre depuis dix ans à la mise en scène. Ses spectacles sont d’une maîtrise prodigieuse et slaloment entre différents registres, laissent toute la place au jeu et au texte et font d’elle l’une des metteuses en scène les plus importantes de sa génération et dans le paysage théâtral actuel. Dès 2009, son adaptation du roman Le Grand Cahier d’Agota Kristof, inaugure un langage vif et vaste, qui explore la possibilité de territoires littéraires insoupçonnés. Elle offre par la suite des lectures marquantes de pièces contemporaines comme Des couteaux dans les poules de David Harrower (2013), Robin et Marion d’Étienne Lepage (2012) et Avant la retraite de Thomas Bernhard (2014). Face aux œuvres de répertoire, elle sait bousculer les codes établis tout en éclairant l’esprit premier des œuvres, comme ce fut le cas avec L’Idiot de Dostoïevski, roman coadapté avec Étienne Lepage en 2018, et pour la comédie classique Les Amoureux de Carlo Goldoni. Lectrice exigeante, Catherine Vidal s’intéresse à des œuvres denses et éclectiques qui offrent un point de vue singulier sur la complexité des rapports et des comportements humains. C’est du théâtre à l’état pur, pratiqué par une metteuse en scène perspicace qui témoigne de notre époque avec éloquence.

 

Ce nouveau prix du Conseil des arts de Montréal porte le nom de Jovette Marchessault en hommage à une grande « accordeuse d’âme », dont l’œuvre témoigne de la volonté de rendre visible la culture des femmes, de reformuler l'Histoire, de fonder une mémoire qui permette aux femmes d’être des modèles pour toutes et tous. L’édition 2020-2021 du prix Jovette-Marchessault s’adressera aux conceptrices. L’appel et les détails de candidatures suivront dès l’automne prochain.

 

        
 


-30-

 

 

                                                                                 

SOURCE   
Luc Chauvette                                                            

Directeur des communications                                      

ESPACE GO                                                                
lucchauvette@espacego.com                                       

 

        

    

 

RELATIONS DE PRESSE

Rosemonde Gingras
Relationniste

Rosemonde Communications
rosemonde@rosemondecommunications.com

 

Image du prix Jovette-Marchessault © Odetka Tuduri