3 septembre 2019

L’histoire à succès de Moridja, ancien stagiaire DéMartMtl

 

Moridja, ancien stagiaire du programme démART–Mtl, nous raconte son parcours  d’artiste en arts visuels


Le programme démART-Mtl offre aux stagiaires issus de la diversité culturelle la chance de vivre une immersion dans le milieu des arts montréalais et d’évoluer auprès de professionnels chevronnés. Rémunérés, ces stages leur permettent de se consacrer aux domaines artistiques ou administratifs. Moridja Kitenge Banza, ancien stagiaire du programme, nous raconte son parcours. 

Originaire de la République démocratique du Congo,  Moridja a fait ses études à l’école des beaux-arts de Kinshasa. Il décroche plus tard une maitrise à l'école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole puis une maitrise en politique et développement culturel des villes de l’université de la Rochelle, en France. 

Fort d’une première expérience professionnelle au festival des 3 continents à Nantes, Moridja enchaine avec un stage à la direction de la culture de la ville de Nantes. « C’est là que j’ai compris l’importance de la culture dans le développement d’un territoire et sur le bien-être des gens dans une cité », souligne Moridja.

En arrivant à Montréal en 2011, un ami lui parle du Conseil des arts de Montréal. 

« J’ai rencontré Iulia Salagor (chargée de projets - diversité culturelle dans les arts) et j’ai découvert l’existence du stage démART–Mtl. J’ai rapidement postulé en tant que stagiaire chez articule », un centre d’artistes qui se consacre à la présentation de pratiques en art actuel.

Moridja intègre alors le programme et l’écosystème culturel montréalais.

« Grâce à démART–Mtl, j’ai démarré ma carrière en tant qu’artiste en arts visuels et travailleur culturel à Montréal! »  affirme-t-il.                           

Grâce à démART–Mtl, Moridja crée des liens avec « sa première galerie », Joyce Yahouda. Il y expose ses œuvres en 2015. Il présente ensuite son travail à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et au Musée des beaux-arts de Montréal. Un collectionneur lui achètera d’ailleurs l’une de ses œuvres et lui présentera ensuite son futur galeriste : la galerie Hugues Charbonneau.

À partir de cette date, Moridja s’affirme en tant qu’artiste montréalais en arts visuels. Grâce à articule, il participe à Montréal monochrome, une rencontre questionnant le manque de diversité dans les institutions culturelles de Montréal. Moridja y crée des liens avec le RAAV (regroupement des artistes en art visuel du Québec) dont il deviendra président du CA en 2015. Tout un succès!

Aujourd’hui Moridja vante les bienfaits du stage qu’il a obtenu avec démART–Mtl. « démART–Mtl m’a permis petit à petit de planter des graines ici et là et aujourd’hui je récolte les fruits de ce que j’ai semé ». 

Il a d’ailleurs répondu à l’invitation du British Council pour présenter démART-Mtl au symposium Cripping the Arts à Toronto en janvier dernier, en compagnie de Julien Valmary, directeur du soutien et des initiatives stratégiques du Conseil. 

« C’est important pour moi de témoigner des bienfaits du programme démART–Mtl qui devrait être adapté partout au Canada. D’ailleurs je veux être un artiste en arts visuels reconnu au Canada et pas seulement à Montréal! »

Et de finir avec enthousiasme : «Mais démART–Mtl ça marche dans les deux sens! Il faut d’abord bien identifier son objectif et se donner tous les moyens ensuite de l’atteindre! »

 

Moridja Kitenge Banza 

www.moridjakitenge.com

www.collectifr.fr/reseaux/moridja-kitenge-banza

 

Vous avez un projet de stage en vue? Participez, vous aussi, à démART-Mtl.

Vous avez jusqu’au 4 octobre 2019 pour déposer une candidature. Mis en place en 2012, le programme démART-Mtl offre aux artistes et aux travailleurs culturels une connaissance et une expérience pratique du fonctionnement du milieu artistique montréalais. Ces stages rémunérés visent à faciliter l’intégration professionnelle des artistes et travailleurs issus de la diversité culturelle tout en leur permettant de participer à l’essor des organismes qui les accueillent. Tout le monde y gagne! 
 

www.artsmontreal.org/fr/programmes/demart-mtl

 

 

Oeuvre |
Chiromancie#9 n°2
122 x 92 cm
Encre sur papier maylar
Courtoisie de l'artiste et la galerie Hugues Charbonneau