17 mai 2019

Robyn Maynard, lauréate du Prix des libraires du Québec – Catégorie Essais

Près de 400 personnes se sont réunies au 2e Gala du Prix des libraires du Québec, un événement culturel unique qui a rassemblé les acteurs du milieu du livre et les amoureux de la littérature. Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Catherine Trudeau étaient aux commandes de cette soirée organisée par l’Association des libraires du Québec (ALQ). Les comédien.ne.s Pascale Montpetit, Alice Pascual et Vincent-Guillaume Otis étaient présent.e.s pour ponctuer le Gala d’extraits des titres finalistes. Le volet musical a été confié à Philippe Brach et au multi-instrumentalistes Benoit Rocheleau.

En janvier dernier, les comités de sélection ont choisi 24 titres finalistes. Après une période de scrutin durant laquelle tous les libraires de la province pouvaient voter électroniquement pour choisir les 6 livres qui ont illuminé l’année littéraire 2018, les 6 lauréat.e.s ont finalement été présenté.e.s. La sélection de cette année est particulièrement remarquable et témoigne de la diversité culturelle et des enjeux sociaux de la province. Le Prix d’excellence au libraire s’étant le plus démarqué a également été remis.

LAURÉATE ESSAI QUÉBÉCOIS : ROBYN MAYNARD, NOIRES SOUS SURVEILLANCE (MÉMOIRE D’ENCRIER)

NoirEs sous surveillance est selon le comité de sélection « Un brillant essai qui réussit à la fois à être érudit, bien vulgarisé, très référencé, mais toujours clair! » Robyn Maynard a reçu des mains de Madame Tania Orméjuste, directrice des communications et des initiatives territoriales au Conseil des arts de Montréal, une bourse de 3 000$. Ses remerciements allaient comme suit : « J’aimerais exprimer ma gratitude aux libraires et aux membres du jury, à la traductrice Catherine Ego, et aux éditions Mémoire d’encrier.  Je dis un grand merci aux écrivain.e.s, militant.e.s, ami.e.s, parent.e.s, enseignant.e.s. Merci à celles et ceux qui luttent pour que les vies des noir.e.s comptent à Montréal, au Canada et dans le monde entier. »

LAURÉATE POÉSIE QUÉBÉCOISE : JOSÉPHINE BACON, UIESH – QUELQUE PART (MÉMOIRE D’ENCRIER)

LAURÉATE BD HORS QUÉBEC : EMIL FERRIS, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres (Alto)

LAURÉAT BD QUÉBÉCOISE : Francis Desharnais, La petite Russie (POW POW)

LAURÉAT DU PRIX D’EXCELLENCE DE L’ALQ : Jean Dumont, Librairie Pantoute (Québec)

LAURÉAT ROMAN HORS QUÉBEC : Philippe Lançon, Le lambeau (Gallimard)

LAURÉATE ROMAN QUÉBÉCOIS : ALEXIE MORIN, Ouvrir son cœur (Le Quartanier)


En savoir plus