12 mars 2019

La poésie partout remporte la bourse Poésie dans la cité

Montréal, 12 mars 2019 — L’organisme La poésie partout remporte la seconde édition de la bourse Poésie dans la cité, créée par le Conseil des arts de Montréal (CAM) et l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Cette bourse de 15 000 $ soutient un projet artistique qui ancrera de manière originale la poésie sur le territoire montréalais. (Voir l’appel de candidatures lancé le 20 décembre 2018.)

Le jury a retenu le projet de La poésie partout intitulé Dehors est un poème. Il s’agit d’une série d’activités (ateliers, lectures, etc.), dans plusieurs quartiers, qui mettront en valeur et animeront plusieurs lieux « où la poésie est présente dans l’espace public montréalais » : aménagements architecturaux et mobilier urbain, bustes et statues, parcs, murales, initiatives citoyennes, etc.

Le jury a été impressionné par l’ampleur du projet Dehors est un poème, dans tous les sens du terme : le territoire couvert va de Lachine à l’est de l’île, l’équipe chargée de la conception et de l’animation comptera au moins huit personnes (quatre poètes et artistes supplémentaires sont pressentis), sans oublier de représenter diverses communautés culturelles de Montréal (plusieurs poètes issus de l’immigration participeront à des lectures et discussions, un atelier abordera la traduction de la poésie, etc.).

La poésie partout est, selon ses propres termes, « un organisme à but non lucratif qui invente, produit et diffuse des activités poétiques variées. C’est un mouvement collectif et rassembleur qui fait la promotion de la poésie, notamment dans l’espace public et sur Internet. Mis sur pied en janvier 2017, La poésie partout imagine des moyens de médiation et des tactiques de dissémination pour permettre à la poésie de rencontrer divers publics et d’investir différents lieux. » (Pour en savoir plus, cliquez ici.)

Le jury de la bourse Poésie dans la cité était composé du poète, romancier, essayiste et professeur de littérature Pierre Nepveu, de la poète, romancière et artiste multidisciplinaire Geneviève Letarte ainsi que de la romancière Yara El-Ghadban.

L’UNEQ et le CAM tiennent à remercier tous ceux qui ont soumis leur candidature.

À propos du Conseil des arts de Montréal
Partenaire dynamique de la création artistique professionnelle montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l’excellence dans la création, la production et la diffusion artistiques. Il encourage l’ouverture, la découverte et l’audace au cœur du paysage artistique montréalais par ses actions. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle ».

À propos de l’UNEQ
Créée en 1977, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois regroupe près de 1 600 poètes, romanciers, auteurs dramatiques, essayistes, auteurs pour jeunes publics et auteurs d’ouvrages scientifiques et pratiques. L’UNEQ travaille à la promotion et à la diffusion de la littérature québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger, de même qu’à la défense des droits socioéconomiques des écrivains.

— 30 —

Source : Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ)

Contact : Jean-Sébastien Marsan
adjoint à la direction générale et directeur des communications
514 849-8540 poste 225 | jsmarsan@uneq.qc.ca